La Kinésiologie pour la Danse répond à des problématiques spécifiques

Préparation Mentale Attention & Concentration

Peur de perdre & Confiance en soi

Impact des Emotions sur le corps

Douleurs ou Blessures répétitives

Performance & Energie

Souplesse, Posture, Proprioception, Ancrage au sol & Equilibre

Faiblesse Musculaire & Récupération

En complément, vous apprécierez également les Massages Bien-être Zenkinesio.

 

 

Complémentaire et fortement appréciée dans les milieux du sport, de l'art et de l’éducation, la Kinésiologie pour la Danse enseigne les techniques de base d’appropriation et d’adaptation du corps, indispensables à tous les apprentissages, ce qui permet aux professeurs de se concentrer sur l’enseignement de leur techniques .

Zenkinesio propose des fiches de liaisons pour les professeurs afin de répondre au mieux aux attentes individuelles dans la pratique de chaque discipline .

En danse, le corps est soumis à une très forte activité.

Postures prolongées, mouvements répétitifs, troubles de la latéralité, baisses d’énergie, douleurs, entraînent des désagréments qui peu à peu interfèrent tant dans leur pratique que dans le quotidien familial.

 

La sur-sollicitation de certains muscles et le manque de stimulation des autres, entraînent des déséquilibres corporels, et par voix de conséquence, influent sur le mental.

 

L'accompagnement en kinésiologie permet de se libérer des charges émotionnelles sous-jacentes et de retrouver l'accès à l'ensemble de ses ressources.

 

Ainsi, cette pratique favorise le travail entre partenaires, la récupération, la performance et contribue au maintien d’une sérénité mentale et d’un niveau de santé satisfaisant en évitant que le stress n’installe des problématiques fonctionnelles.

 

 

La danse sollicite l’ensemble des fonctions de l’humain. corps, intellect, on attend d’un danseur qu’il soit performant et perfectible en tout point. Il doit être créatif, intuitif, et doit développer son imagination, mais en même temps, il doit compter, être en mesure, parfois retranscrire des partitions avec souvent de bonnes bases de solfège et d’instrument. Il apprend à affiner ses techniques, à s’adapter à la douleur, travaille sa détermination, sa mémoire et le sens de l’effort. Il doit être à la fois concentré sur ce qu’il fait et en même temps être attentif à son parcours et être à l’écoute des autres et du rythme,

 

Sollicitant aisément l’un et l’autre de ses 2 hémisphères cérébraux, on dit en kinésiologie qu’il est intégré, ce qui explique pourquoi la danse est reconnue comme étant la discipline qui développe au mieux l’acuité cérébrale, comme en témoignent de nombreuses revues scientifiques.

 

 Néanmoins, il est contraignant et parfois difficile de maintenir durablement un tel état d’exigence, d’autant qu’une trop grande sollicitation génère des déséquilibres et des épuisements de l’organisme.

 C’est pourquoi la kinésiologie s’est invitée depuis longtemps auprès de certaines écoles et professionnels de la danse et propose un accompagnement personnalisé aux danseurs de tous horizons.